Augmentez mes tourments, faites languir mon âme

Augmentez mes tourments, faites languir mon âme,
Joignez votre mépris aux rigueurs de mon sort,
Au lieu de votre objet faites-moi voir la mort,
Et trempez de poison la flèche qui m’étonne.

Soyez sourde à mes cris lorsque je vous réclame,
Me remplissant de crainte au lieu de réconfort,
Émouvez la tempête et m’éloignez du port,
Opposez votre glace à l’ardeur qui m’enflamme,

Ces langueurs, ces dédains que l’on me voit pâtir,
Ne pourront de mon coeur votre amour divertir,
Ni moins de mes désirs faire tomber les ailes.

Comme vous surpassez les autres en beauté,
Je veux être un Phénix entre les plus fidèles,
Malgré le sort, l’envie et votre cruauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>