La fuite de l’enfance

Par les jardins anciens foulant la paix des cistes, Nous revenons errer, comme deux spectres tristes, Au seuil immaculé de la Villa d’antan. Gagnons les bords fanés du Passé. Dans les râles De sa joie il expire. Et vois comme pourtant Il se dresse sublime en ses robes spectrales. Ici … Continue reading

La mort du moine

Voici venir les tristes frères Vers la cellule où tu te meurs. Ton esprit est plein de clameurs Et de musiques funéraires. Apportez-lui le Viatique. Saint Bénédict, aidez sa mort ! Bien que faible, faites-le fort Sous votre sainte égide antique. Ainsi soit-il au coeur de Dieu ! Clément, dis … Continue reading

La passante

Hier, j’ai vu passer, comme une ombre qu’on plaint, En un grand parc obscur, une femme voilée : Funèbre et singulière, elle s’en est allée, Recélant sa fierté sous son masque opalin. Et rien que d’un regard, par ce soir cristallin, J’eus deviné bientôt sa douleur refoulée ; Puis elle … Continue reading

Mazurka

Rien ne captive autant que ce particulier Charme de la musique où ma langueur s’adore, Quand je poursuis, aux soirs, le reflet que mordore Maint lustre au tapis vert du salon familier. Que j’aime entendre alors, plein de deuil singulier, Monter du piano, comme d’une mandore Le rythme somnolent où … Continue reading

La Sorella dell’ amore

Mort, que fais-tu, dis-nous, de tous ces beaux trophées De vierges que nos feux brûlent sur tes autels ? Réponds, quand serons-nous pour jamais immortels Aux lumineux séjours des célestes Riphées ? J’eus vécu l’Idéal. Au paradis des Fées Elle était !… Je ne sais, mais elle avait de tels … Continue reading